Pic de pollution à Paris : les conséquences de ce phénomène

pic_pollution_paris_2

Depuis quelque jours, Paris connait un pic de pollution dû notamment à la météo. En effet, la météo actuelle: temps froid, sec et sans vent empêche la dispersion des particules. Un anticyclone situé sur la région parisienne bloque le vent et les précipitations sur la capitale. Le manque de précipitation augmente la concentration des particules polluantes ce qui crée un nuage jaunâtre et noir. Cette alerte a été déclenchée par Airparif, l’agence régionale de surveillance de la qualité de l’air. Un tel pic de pollution n’avait pas était atteint depuis 2007. 

Plusieurs facteurs sont à l’origine de la pollution notamment le rejet des particules des moteurs diesel et des systèmes de chauffage au bois et au fioul. Le ministère de l’environnement a demandé de pas utiliser les cheminées à bois et de limiter l’utilisation des voitures notamment celles qui ne sont pas équipées de filtre à particules. Le ministère de la santé recommande aussi d’éviter la pratique d’activités physique intenses. Enfin, les vitesses maximales autorisées ont été diminué de 20 km/h sur les grands axes de la région parisienne afin de limiter les émissions de particules et des dispositifs ont été mis en place pour que les poids lourd contournent la capitale.

pic_pollution_paris

Le seuil d’information a d’abord été déclenché en début de semaine. Il est déclenché lorsque les PM 10 (particules fines en suspension dans l’air au diamètre inférieur à 10 microns) sont présent à une concentration supérieur à 50 microgrammes par m3 d’air. Puis le seuil d’alerte à la pollution (80 microgrammes par m3 d’air) a été déclenché en Ile de France. Ces particules peuvent provoquer des maladies respiratoires et certaines (les plus fines qui rentrent plus facilement dans les poumons) ont été classées « cancérigènes » par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

La mairie de Paris a présenté sur son site quelques solutions pour lutter contre la pollution comme utiliser l’Autolib, le vélo électrique ou se faire livrer ses courses à domicile par des enseignes qui utilisent des modes de transports doux.

L’association France Nature Environnement a voulu montrer la densité de la pollution sur cette vidéo:

De la colle a été appliquée sur la toile et sur la vidéo on peut voir les particules de pollutions qui se collent et laissent apparaître le mot « irrespirable » (qui n’a pas été recouvert de colle).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s