Manifeste pour un air propre

Les alertes de pollutions sont devenues un élément régulier de la vie citadine. Alors si chacun s’y mettait un peu, on pourrait tous participer à développer une solution: même de petits changements dans votre routine quotidienne peuvent nous aider tous, à mieux respirer. Alors, comment agir pour réduire la pollution atmosphérique lorsqu’on a une voiture ?

1.  Faites évoluer votre voiture

Une façon de réduire les polluants est de garder votre véhicule entretenu toute l’année afin d’être sûre que celle-ci respecte les normes environnementales. Et si vous avez l’envie de vous mettre à la page, vous pourriez même laisser tomber votre ancien véhicule pour une voiture hybride, beaucoup plus écologique. Les modèles en vogue sont les Honda Insight Hybrid, de belles japonaises alliant propreté et style.

2. Ne tournez pas au ralenti

Laissez le moteur de  votre voiture en marche alors que vous vous précipitez à l’épicerie pour acheter du lait? Même 30 secondes fait une différence ! Si vous comptez l’accumulation effectuée par tout le monde, c’est énorme. Par exemple, si les citoyens d’une ville moyenne se forçaient à faire tourner la voiture 5 minutes de moins chaque jour, ils pourraient faire une réduction annuelle cumulée de CO2 de 4209 tonnes – et économiser beaucoup d’argent.

3. Passez en revue vos habitudes de conduite

La conduite agressive – accélération et freinage brutal ou soudain – ça pompe votre carburant. Et pensez à ne pas conduire à une vitesse enclenchée trop faible.

4. Pensez aérodynamique

Comment faire pour que votre voiture consomme moins de carburant ? Selon des études environnementales canadiennes, il suffit de garder vos pneus gonflés correctement afin de réduire les émissions des véhicules de 5%. Vous pouvez également faire une différence en vidant le coffre et  supprimer les barres sur votre toit lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

 5. Et si vous laissiez la voiture à la maison ?

Que se passerait-il si vous ne conduisez pas du tout? Grosses économies ! Par exemple, au Canada, lors de la journée de l’air pur, ils se sont rendu compte que la valeur d’un an de billets d’autobus d’une ville ontarienne, coûte généralement moins de 1000 $ – alors que la voiture consomme en moyenne jusqu’à près $ 7,000 par an. Cela ne veut pas dire que vous devriez mettre votre véhicule à la ferraille complètement – juste qu’en termes de pollution, des petits changements qui s’accumulent, ça aide l’air à être meilleur. Covoiturage occasionnel, emmener les enfants à l’école à pied, ou le vélo sont d’autres façons d’arriver où vous allez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s